Saint-Jean-Trolimon

Chapelle de Tronoën, Cathédrale des dunes, Saint-Jean-Trolimon ©EvaCléret Chapelle de Tronoën, Cathédrale des dunes, Saint-Jean-Trolimon ©EvaCléret

Petite commune discrète du Pays Bigouden, elle a tout d'une grande grâce à son trésor : Tronoën, la Cathédrale des Dunes

Carrefour de la Baie d'Audierne, Saint-Jean-Trolimon longe la côte et offre une campagne verdoyante et propice à la balade. Patrimoine naturel préservé et découvertes patrimoniales font de cette petite commune un arrêt obligatoire avant de profiter d'un des plus beaux spots de surf du Pays Bigouden : Tronoën, voisine de la Torche.

Que découvrir à Saint-Jean-Trolimon ?

  • Tronoën, cathédrale des dunes​ : Notre-Dame de Tronoën veille sur les dunes depuis le 15e siècle. Elle est fondée sur un ancien lieu de culte dédié à Vénus. Monument unique par sa voûte en pierres, son autel de granit de 3,35 mètres et ses 3 clochers. Indissociable de son calvaire monumental, ces deux édifices forment un ensemble exceptionnel à deux pas de la plage. Le calvaire conte en sculptures, la vie du Christ, de l'Annonciation à la crucifixion. Monstres marins, païens et vierge aux seins nus côtoient les représentations religieuses. Caché dans les pierres, le visage du guetteur de l'église est le témoin de tant de visiteurs... Saurez-vous le retrouver ?
  • La chapelle Saint Evy : Un régal pour les yeux. Dame Nature a bien fait son travail, ce site n’évoque rien d’autre qu’une parcelle du Paradis. Tout n’y est que verdure. Des étangs, des marais parsèment de bleu cet océan vert. Une roselière complète le décor. Les habitants venaient y couper les roseaux afin de fabriquer leurs toits en chaume. Evy, venu du sud de l’Angleterre, aurait été moine auprès de saint Guénolé au 5ème siècle. Le site est christianisé, lorsque St Evy se l’approprie pour y construire un oratoire. Dans l’angle du mur de la nef, se situe une petite fontaine dont l’eau provient d’une source sacrée préchrétienne, qui aurait des vertus thérapeutiques.
  • Le Blockhaus : Témoin de la présence allemande sur la commune durant la seconde guerre mondiale, ce blockhaus a été construit en 1942 avec des matériaux provenant du concasseur de galets de Tréguennec. Il fait partie du « Mur de l’Atlantique », dispositif défensif des côtes françaises. Visible de la plage de Tronoën, il était initialement construit en retrait du rivage.
  • La maison des Jeux bretons : Venez-vous essayer à une quinzaine de jeux traditionnels bretons, tous aussi amusants qu’originaux... Dans cette maison on sauvergarde en transmettant grâce à un patrimoine ludique, et tout en s’amusant ! Les jeux sont adaptés aux enfants et aux adultes, sans limite d’âge ! le boultenn, les quilles du Léon avec talus, le patigo, le sabot, la boule au trou, le tir à la corde, la galoche bigoudène, la course en sac et bien d’autres...
  • Circuit de randonnée des 3 chapelles : 13km - 3h15 - GR34 et jaune départ de la chapelle de Tronoën
  • Suivre la route du vent solaire à vélo
  • Suivre le GR 34

L’université de la crêpe vous apprend à tourner des crêpes blé noir et froment comme des pros et en quelque heures (hors saison) !

Infos pratiques :
  • Les commerces : bar/tabac/presse
  • Créateurs 
  • Jour de marché : samedi matin
  • Plage surveillée : Tronoën
  • Wifi gratuit et illimité 24h/24 au niveau de la Chapelle de Tronoën
  • Informations touristiques : Office de Tourisme

Les hébergements à Saint-Jean-Trolimon

Un petit creux ?