• Top 10

Prendre de la hauteur

Ces gardiens qui veillent sur les côtes ont chacun une histoire.

Gravir les 290 marches en famille et avoir une vue imprenable sur la côte.

Tout le long de la côte bigoudène, les phares veillent sur les marins partis en mer. Ils ont chacun leur architecture, avec leur propre personnalité. Ils sont les témoins de vos retours de pêche, de vos voyages en mer ou de vos sorties côtières... En journée, nous aimons les visiter. Lorsqu’ils s’allument, à la nuit tombée, leurs faisceaux nous fascinent.

ECKMÜHL, LE ROI DES PHARES

À la pointe de Penmarc’h, tout au bout du Finistère, se dresse fièrement le Phare d’Eckmühl. De jour, comme de nuit... venez l’admirer !

Plus facile à prononcer qu’à écrire, Eckmühl est là grâce à la générosité d’une femme : la Marquise de Blocqueville.

C’est en 1897 que ce phare de 65 mètres sort de terre. En Kersantite de Brest, pour les extérieurs et en Opaline pour l’intérieur, son feu blanc est visible jusqu’à 50 km. Parmi les plus puissants et les plus hauts d’Europe, il est le rare phare du littoral français ouvert au public.

Il offre un point de vue exceptionnel à 360° aux visiteurs qui gravissent courageusement les 290 marches qui mènent à la plateforme.

Jour et nuit... Ils veillent sur nous à 360°. Les phares bigoudens ont tous leur personnalité !

La Perdrix de Loctudy

Cet ancien phare devenu tourelle est situé à l’entrée du port de pêche. La «perdrix» (gluger en breton) est le symbole maritime de Loctudy et de l’Île-Tudy. Peinte en rouge à l’origine, elle fut revêtue de damiers noirs et blancs en 1947, particularité unique en France. Photo : © Studio Jezequel

L'amer de Léchiagat

Au fond du port, l’amer rouge et blanc de Croas Malo mesure 25 mètres et annonce fièrement la commune. Dans l'alignement, à l'entrée du port cette fois, les 2 petits phares bien rangés dans leur enclos sont un passage obligé pour les amoureux de patrimoine maritime. Photo : © A Lamoureux

Le phare du Guilvinec

Ce phare aux couleurs éclatantes veille tous les jours au retour des chalutiers côtiers et à la débarque de la pêche fraîche. Photo : © Gwenn Ha Drone

Le charmant petit phare de Sainte-Marine

Le phare de Sainte-Marine, le long de la magnifique balade à la pointe de Combrit, veille sur l'embouchure de l'Odet. A pied, vous pourrez vous arrêter devant ce charmant petit phare rouge et blanc. Photo : © E Cléret

Phare de Lesconil

A Lesconil, au bout du port (quai est), prenez le temps d'admirer le phare de Men Ar Groas, construit contre le menhir du même nom. En face, par beau temps, vous verrez les Îles de Glénan. Photo : © E Cléret

Le phare de Loctudy

A Loctudy, le phare de Langoz vous attend. Vous pourrez y faire des photos magnifiques lors de grand vent ou sous un ciel bleu éclatant, avec l'Île-Tudy en toile de fond. Photo : © E Cléret