Voir les photos (3)

Boucle Vélo « Loc en selle » à Loctudy

Boucle ,  Cyclotouriste ,  VAE ,  VTT ,  VTTAE à Loctudy
9.1 km
Boucle
  • Ce parcours vélo vous emmènera au cœur de l’histoire de la petite commune portuaire de Loctudy.

  • ☼ Vous y découvrirez chapelles, églises et bâtisses spectaculaires, témoins du passé prospère de la ville. Pédalez jusqu’au manoir de Kérazan, une des plus anciennes seigneureries du Pays bigouden, profitez du cadre bucolique qu’offre la rivière de Pont-l’Abbé et faites une pause à la plage de Langoz. Loctudy est marquée par son histoire halieutique avec son port, son phare et surtout son ancienne conserverie de sardines du XXème siècle. Pour comprendre cette histoire, n’hésitez pas à...
    ☼ Vous y découvrirez chapelles, églises et bâtisses spectaculaires, témoins du passé prospère de la ville. Pédalez jusqu’au manoir de Kérazan, une des plus anciennes seigneureries du Pays bigouden, profitez du cadre bucolique qu’offre la rivière de Pont-l’Abbé et faites une pause à la plage de Langoz. Loctudy est marquée par son histoire halieutique avec son port, son phare et surtout son ancienne conserverie de sardines du XXème siècle. Pour comprendre cette histoire, n’hésitez pas à terminer votre balade au musée de la Conserverie Le Gall. Il retrace la vie quotidienne des Loctudistes au XXème siècle qui vivaient au rythme de la pêche à la sardine.

    Départ : Port de plaisance / Arrivée : Musée de la Conserverie Le Gall
    Niveau : facile
    Durée : 1 heure
    Dénivelé : 78D+
    Vélos conseillés : VTC, VTT

    ☑ Conseils avant de partir :
    Équipez-vous bien avant le départ : vérifiez l’état de votre vélo (freins, lumières, pneus) et équipez-vous du nécessaire de réparation. Portez un casque : il est obligatoire pour les -12 ans et vivement conseillé ensuite. Le gilet jaune est obligatoire hors-agglomération en cas de faible visibilité.
    Partagez la route et veillez au respect de la réglementation : espaces piétons, trottoirs.
    Emportez de quoi vous restaurer (boisson, en-cas).

    👍 Règles et bonnes pratiques :
    Veillez à ne laisser aucun objet ou détritus : à défaut de poubelles, emportez vos déchets avec vous.
    Respectez en tous lieux la faune et la flore dont l’équilibre est fragile.
    Respectez la propriété privée.

    💡 Afin de visualiser les variantes et le tracé en détails, nous vous conseillons de vous reporter au pdf téléchargeable ci-dessous. Pensez aussi à télécharger une application lisant les fichiers GPX (openrunner, gpx viewer ou tout autre application de lecture de fichiers gpx de votre choix).
Points d'intérêt
1 Port de plaisance
Alors que les coques des voiliers sont sagement amarrées aux pontons, les drisses chantent au gré du vent et les voiles n’attendent qu’un souffle pour se déployer, caboter ou mettre le cap sur les îles Glénan.
La rivière de Pont-l’Abbé toute proche, offre aux équipages un bassin de navigation naturel.
Au bout du port, un panorama incroyable se dévoile, avec la Tourelle des Perdrix et l’Île-Tudy qu’on aimerait rejoindre en enjambant ce bras de mer. Rien de plus simple avec le passeur qui vous attend au bout du quai pour faire la traversée.
Et vivez, vous aussi, une escapade maritime en toute sécurité...
2 Tourelle des Perdrix
Le phare de la côte bigoudène n’a plus d’utilité pour la navigation mais il reste l’emblème de l’estuaire de la rivière de Pont-l’Abbé.
Cette tourelle de 17,40 mètres de haut surmontée d’un feu permanent fut construite en 1918, peinte en rouge à l’origine, puis habillée de damiers noirs et blancs en 1947, ce qui la rend unique. Édifiée pour signaler un plateau de roches dangereuses pour les navires, elle tient son nom de ce groupe de rochers. Située à l’entrée des ports de l’Île-Tudy et de Loctudy, elle reste « La Perdrix » pour les îliens, tandis qu’à Loctudy les habitants disent « les Perdrix » ! Les deux communes se sont battues en 1983 pour conserver les damiers noirs et blancs, puis en 2000 pour conserver la tourelle alors qu’elle était menacée de destruction par le service des Phares et Balises, suite à son déclassement dû au nouveau balisage latéral vert et rouge installé depuis. Restaurée ensuite à l’identique, elle a été à nouveau inaugurée en 2003. Elle reste un amer pour la navigation. Son centenaire a été célébré des deux côtés de la rivière de Pont-l’Abbé, en mer et à terre.
3 Anse de Kérilis et promenade Éric Tabarly
La promenade Éric Tabarly donne une belle vue sur l’anse de Kerilis, ou anse de Pen ar Veur. Au XIXe siècle, un petit embarcadère y est construit pour le commerce de pommes de terre.
4 Manoir de la Forêt
Château construit vers 1880 par la famille de Coëtlogon à la place d’un manoir déjà existant. siècle. C’était une des bâtisses qui servaient à accueillir les yachtmen anglais invités à participer aux régates organisées par la Société des Régates de l’Île-Tudy - Loctudy. Cette dernière comptait Arthur de Coëtlogon parmi ses fondateurs, propriétaire du domaine de la Forêt. Dans les années 2000, il fut converti en centre de vacances.
5 Chapelle de Croaziou
La chapelle de Croaziou ou de Notre dame des Croix simple mais charmante, est située à l'entrée de la commune.
Petit oratoire privé familial, édifié vers 1272 à la fin des travaux du Manoir de Kervéréguen, la chapelle sera livrée au culte en 1302. Elle traversera trois siècles avant de devenir, en 1649, la chapelle aux dimensions actuelles. À remarquer : magnifique retable du maître autel en bois polychrome du XVIIIe siècle, statue à la Vierge et l'enfant du XVe siècle à l'intérieur et le calvaire à croix celtique du XIIIe siècle à l'extérieur.
6 Manoir de Kérazan
Kerazan est un authentique manoir breton du 19e siècle entouré d’un jardin de 5 hectares planté d’arbres séculaires.
Le visiter c’est plonger dans l’art de vivre et le raffinement de l’époque (mobilier, arts de la table...).
Il est doté d’une importante collection d’art d’inspiration bretonne, avec de belles pièces de faïences de Quimper et le remarquable violoncelle peint, créé par le céramiste Alfred Beau pour l’exposition universelle de 1878.
7 Domaine du Dourdy
Début de sa construction en 1913-1914. Château à l'origine avec l'idée d'en faire une école-orphelinat, le Dourdy a connu plusieurs affectations et occupations successives depuis l'achèvement de sa construction.
8 Moulin à marée de Pen Ar Veur
Construit au XVIIIe siècle par le seigneur de Kerazan sur la digue de l’étang du Suler, le moulin à marée va fonctionner pendant 200 ans. Il deviendra dans les années 1880, propriété de la comtesse Marie de Kerstrat. Cette dernière fut construire de grandes villas aux alentours pour accueillir les touristes Anglais. Dans les années 1920, le moulin à marée disparait. Il ne reste désormais que des ruines ainsi que la digue du Suler.
9 Manoir de Briemen
Ce manoir datant de 1901 a été construit par l’architecte Charles Chaussepied pour le yachtman Maurice Briant de Laubrière. Ce dernier est l’un des membres fondateurs du Yacht Club de France ainsi que de la Société des Régates de l’Île-Tudy - Loctudy.
10 Manoir de Kergolven
Manoir du XVIIe siècle.
11 Église romane de Saint-Tudy
Loctudy, peut se traduire par “le lieu consacré à Tudy”.
Tudy est arrivé du Pays de Galles pour créer un ermitage à Loctudy. Dédiée à Saint Tudy, l’église abbatiale date de la fin du 11e, début du 12e siècle. C’est l’édifice roman le mieux conservé de Bretagne, un monument remarquable par l'harmonie de ses proportions. Toutes les caractéristiques de l'art roman y sont représentées : le vaisseau majestueux de la nef, les arcs en plein cintre, les colonnes romanes, les chapiteaux et bases sculptés. L'enclos paroissial est aussi à découvrir.
12 Chapelle de Pors Bihan
Construction du XIIIème siècle. Elle est surmontée d'un clocheton couronné d'une croix de Malte. Elle faisait dans le passé office de sacristie et accueille de nos jours des expositions.
13 Stèle gauloise de Saint-Tudy
La stèle gauloise datant de 300 à 200 ans avant J.C. se dresse à l'est derrière le chœur de l'église romane Saint-Tudy. Elle devait signaler la tombe d'un important personnage gaulois. Stèle de forme tronconique à cannelures longitudinales, elle était aplanie au sommet pour recevoir des offrandes autrefois.
Par la suite, vers le Moyen Âge, elle fut christianisée par l’adjonction d’une croix de section octogonale.
14 Cercle nautique
Labellisé École Française de Voile et Spot Nautique, le centre propose une variété de supports en voile loisir et sportive, wingfoil, kayak et paddle. Location, cours particuliers et collectifs. Balades en kayak. Pour tous, du jardin des mers au stagiaire le plus aguerri.
15 Phare de Langoz
À proximité du centre, ce phare est le témoin direct de l’exploitation du goémon.
C’était une activité répandue sur toute la côte entre 1780 et 1950. Le brûlage se faisait dans des « fours à goémon », rectangulaires creusés dans le sol et bâtis tout le long du littoral. Le travail étant interdit la nuit, l’allumage du phare signalait l’arrêt de l’activité, et son extinction au petit matin, la reprise du labeur…
16 Port de pêche
Autrefois rurale, la commune s'est progressivement tournée vers la mer en développant le commerce maritime d’abord, puis la pêche et l’activité navale à partir de la moitié du 18e siècle.
Durant de nombreuses années, il sera premier port pour la pêche à langoustine vivante.
Aujourd’hui, vous pouvez vous approvisionner en poisson et langoustines, les fameuses “Demoiselles de Loctudy”,
le matin puis le soir à partir de 16h30 dans l’une des poissonneries du port de pêche.
17 Musée de la conserverie Le Gall
En Bretagne, il est une tradition lointaine : celle de conserver le poisson.
La Conserverie Alexis Le Gall a vu le jour en 1901. Restée en activité jusqu'en 1955, elle est le dernier témoin de cette extraordinaire histoire de la conserve. Le site comprend des ateliers à l’architecture typique des usines de l’époque, un magasin à marée et une belle maison de maître datant de 1885. La scénographie raconte cette épopée industrielle et humaine, au rythme de l'arrivée du poisson et de la cloche de l'usine !
78 mètres de dénivelé
  • Altitude de départ : 4 m
  • Altitude d'arrivée : 5 m
  • Altitude maximum : 16 m
  • Altitude minimum : 1 m
  • Dénivelé total positif : 78 m
  • Dénivelé total négatif : -76 m
  • Dénivelé positif maximum : 11 m
  • Dénivelé négatif maximum : -11 m