• Top 10

Faire une pause gourmande

Du caramel au beurre salé, aux kouigns, en passant par les desserts typiques, voici nos pâtisseries incontournables.

Lichoux et lichouses*, bienvenue en Pays Bigouden ! Vos papilles vont adorer ce que nous avons à vous proposer.
La Bretagne est connue pour ses crêpes, son kouign amann, ses palets et galettes, son gâteau breton... En Pays Bigouden vous trouverez tout ça, mais vous aurez en plus le plaisir de découvrir la délicieuse et incontournable kouign !
N'hésitez pas à goûter toutes ces bonnes lichouseries bretonnes et bigoudènes pendant vos vacances. En attendant, nous vous dévoilons nos petits secrets de fabrication à faire à la maison avant ou au retour des vacances.

* une lichouserie est une petite gourmandise - le lichou est donc un gourmand !

Enjoy !

 

Les Kouigns

Les kouigns (« gâteaux » en Breton) sont une spécialité gourmande que vous trouverez uniquement en Pays Bigouden. Savez-vous qu'elles sont plus précisement originaires du petit port de Kérity à Penmarc'h ? Ces petites crêpes gonflées qui ressemblent à des pancakes sont réalisées à partir d’une recette très proche de la pâte à crêpe avec de la levure de boulanger qui donne un côté brioché. Ne vous méprenez pas, cette spécialité bigoudène n’a rien à voir avec le «kouign-amann», le délicieux gâteau riche en beurre du Pays de Douarnenez. A retrouver aux stands dans toutes les fêtes locales et aussi dans certains restaurants ou quelques boulangeries !

La recette :

Pour une trentaine de kouigns (recette pour 8 personnes) : 1kg de farine / 500g de sucre / 6 œufs / 1 litre de lait / 1 cube de levure de boulanger (42 g environ)

  • Dans une casserole, faire tiédir le lait. Émietter le cube de levure.
  • Dans un très grand saladier, battre à la main les œufs entiers avec le sucre.
  • Ajouter petit à petit la farine avec les œufs et le sucre. Quand la pâte devient bien épaisse, rajouter un peu de lait afin que ça soit plus facile à mélanger. Alterner ainsi jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de lait ni de farine.
  • Recouvrir le saladier d’un torchon et le mettre dans un endroit chaud (à côté de la cheminée ou du chauffage, dans un fond d’eau chaude, dans le fond de votre lit ou bien encore une méthode imparable mais plus moderne : dans une voiture exposée au soleil). Laisser monter largement la pâte pendant deux ou trois heures. Attention, dans un environnement bien chaud, elle peut déborder !
  • Verser ensuite une louchée de pâte sur un  billig (180° environ) ou dans une poêle (feu moyen), préalablement beurré ou huilé. Laisser cuire environ une minute (laisser les bulles apparaîtrent tranquillement) puis la retourner. Laisser cuire également environ une minute sur l’autre face de manière à ce que l’intérieur soit bien cuit.

Les kouigns sont servies traditionnellement (énormément) beurrées, mais il est possible de varier les plaisirs en proposant de la confiture ou de la pâte à tartiner au chocolat ou au caramel. Il est aussi possible de verser quelques pépites de chocolat dans la kouign juste avant de la retourner sur le bilig.

Quelques recettes existent avec des morceaux de pommes incorporés directement à la pâte.

Chut ! Laissez reposer la pâte au chaud sans la bouger, ni la brusquer !

Galettes et palets bretons

Dans toute l’histoire du biscuit, seuls les gâteaux bretons sont beurrés, pas facile pour la conservation.Heureusement, les biscuiteries locales les protègent dans des sachets fraîcheur, de quoi vous régaler tout au long de l’année !

Il n’y a pas de différence de recette entre les deux biscuits. La forme et l’épaisseur diffèrent. Les Palets, plus épais sont plus friables et semblent plus beurrés. Les galettes, étalées plus fines, sont plus  croustillantes.

La recette des palets bretons

Ingrédients : 2 jaunes d'oeuf / 80g de sucre / 80g de beurre salé / 140g de farine / 1/2 sachet de levure / 2 pincées de fleur de sel

  • Mélanger les jaunes et le sucre.
  • Ajouter le beurre, puis la farine et la levure.
  • Ecraser la fleur de sel et l'ajouter à la préparation.
  • Faire un boudin avec la pâte, l'envelopper dans du film alimentaire.
  • laisser reposer 2h au frais.
  • Au bout des 2h, préchauffer le four à 180°C. Découper des palets, les disposer sur une plaque et les enfourner pour 20 minutes.

Le gâteau breton

Véritable souvenir d'enfance, le gâteau breton est un incontournable. Sa croûte dorée, son délicat goût de beurre, nature ou garni, il est apprécié dès le petit déjeuner. Soyons honnêtes, il est bon à n'importe quel moment de la journée.

 

Pour une découpe traditionnelle, suivez les lignes dessinées à la fourchette, les petits losanges seront tout aussi gourmands.

La recette de Martine

750g de farine / 500g de sucre / 500g de beurre fondu / 1 sachet de levure chimique / 2 sachets de sucre vanillé / 9 jaunes d’œuf (8 dans la pâte et 1 pour dorer) / Une à deux cuillères à soupe de rhum / Un petit pot de caramel au beurre salé / 1 pincée de sel

  • Mélanger le sucre, le sel, le sucre vanillé et le rhum, les jaunes d’œuf et le beurre fondu.
  • Mettre la levure dans la farine et l’incorporer au mélange ci-dessus. Utiliser le fouet au départ, puis la spatule. Quand le mélange se décolle du récipient, c’est prêt.
  • Séparer la pâte en deux.
  • Etaler une première pâte dans le fond du moule et tasser à la main.
  • Vider au centre  le petit pot de caramel au beurre salé, étaler légèrement.
  • Recouvrir avec la deuxième pâte, étaler et égaliser avec le dos d’une cuillère trempée auparavant dans de l’eau chaude, afin que le dessus de la pâte devienne lisse.
  • Dorer au jaune d’œuf et avec le dos d’une fourchette, faire des dessins sur le dessus.
  • Cuisson : ½ heure four à 200 et ½ heure four à 150 (temps plus ou moins long selon les fours)

Bon appétit.

Vous aimerez aussi

Contenu sponsorisé