Le bord de mer bigouden

Un espace naturel sensible à protéger

La pêche à pied doit se pratiquer dans le respect de l'environnement pour préserver la ressource. © Freepiks

La pêche à pied, activité ludique et accessible, est parfois impactante pour la ressource et le milieu. Petit résumé des règles de bonne conduite.

 L'estran, une zone sensible

 

La vie sur le littoral se voit rythmée par les marées. Deux fois par jour une bande entre dunes et mer se découvre ; on l’appelle l’estran. Ce territoire, fait de sable et de cailloux, abrite un microcosme d'êtres vivants où la vie obéit à des lois bien précises. Pratiquer la pêche à pied, c'est s'intéresser à cet univers fascinant à la frontière entre le monde terrestre et maritime.

Les petits habitants de l'estran ont de grands pouvoirs, comme celui de vivre à la fois dans et hors de l'eau. Mais ils sont fragiles et les ressources ne sont pas inépuisables.

 

 

Avant de partir...

Vérifiez les horaires de marées, n'oubliez jamais de consulter les coefficients qui évoluent au fil du mois.

Ne partez jamais sans un téléphone portable avec le numéro d’urgence 196 enregistré, portez des vêtements de couleurs visibles pour vous faire repérer sur la plage et prévenez votre entourage de votre départ. Et en été, n’oubliez pas de vous protéger du soleil qui est plus fort sur l’estran en raison de la réverbération !

Consultez la réglementation et le guide des tailles de captures. Des restrictions, des fermetures peuvent avoir lieu en cas de pollution ou autre. Vous pouvez aussi vous informer auprès de la population locale, l’office de tourisme, les affaires maritimes et la préfecture .

Enfin, n'oubliez pas que toutes ces règles visent à garantir votre sécurité et préserver la ressource.

Des réglettes indiquant la taille des spécimens à respecter sont disponibles dans nos Offices de Tourisme et chez nos partenaires.

 

 

Le saviez-vous ?  La pêche à pied est interdite sur les herbiers de zostère

Les zostères sont des plantes à fleur, souvent confondues avec des algues vertes. Elles se développent en herbiers sur certaines plages comme au Ster à Penmarc'h. Véritables nurseries et lieux de reproduction, ces prairies marines ont un très grand intérêt écologique, de nombreuses espèces viennent s'y nourrir. 

 

 

 

 

Grandes marées, grande prudence !

Une fois par mois, voir plus, les coefficients sont supérieurs à 100, on parle de grandes marées. C'est un moment très attendu par les pêcheurs à pied et où il faut redoubler de vigilance. En effet les courants sont plus importants et la mer monte plus vite que d'habitude. En cas de forte houle, on peut se laisser surprendre par la puissance de la mer qui sera décuplée par d'importants mouvements d'eau.

 

Sur place...

Concrètement, on pêche avec délicatesse.

Emerveillez vous devant la diversité des espèces et amusez vous à les reconnaître grâce à l'application Bernic&Clic

 Les prélèvements en pêche de loisir sont limités à la consommation personnelle. Entendons par là : je prends ce que je peux consommer, sans prévoir de stocker ou de distribuer mes prises à mes proches. 

Il faut veiller à respecter les tailles et quotas, à bien trier sa pêche sur place et à remettre tout de suite à l'eau ce que l'on ne garde pas.

Les pêches à pied, à la ligne, sous-marine, au filet, au casier, du bord ou en mer ont chacune leur règlementation et des contrôles sont régulièrement effectués par les Affaires maritimes. Les infractions sont passibles de lourdes sanctions. Alors, pour éviter tout problème et ne pas tuer pour rien, rejetez les spécimens inférieurs à la taille minimale. En plus d'éviter l'amende, vous agissez intelligemment et avec bon sens en laissant cette population grossir et se reproduire, pour que le cycle de la vie se fasse…

Laissez-vous guider

La pêche, comme tout autre loisir a donc ses règles, son savoir-faire, ses connaissances et son matériel. Pour être sûr de pratiquer dans les règles et mieux connaître la faune et la flore du littoral, faites vous accompagner. Des professionnels ou amateurs éclairés sont prêts à vous aider dans cette découverte.

  • Yves Teurtroy, découverte de l’estran de l’Île Tudy et de l’histoire locale (Contact via l'Office de Tourisme du Pays Bigouden Sud)
  • Haliotika, chalutier reconstitué, découverte du poisson de la mer à l’assiette, ateliers cuisine …
  • Sorties découverte de l'estran avec Steven Hélias,  guide nature à la Communauté de Communes du Pays Bigouden Sud.